Description de la bonne pratique

Malmö, troisième ville de Suède, avec 300 000 habitant.es de 170 nationalités différentes (Danemark, Irak, Afghanistan, Somalie…) a développé en 2010 un plan d’actions en 10 points pour faire face aux discriminations raciales et aux violences.

Engagement n°1 : une vigilance accrue contre le racisme
Cet engagement se traduit par la création et le suivi de plans d’actions, la création d’un centre municipal d’éducation et d’information sur la population Rom et d’une agence d’accompagnement des victimes de discrimination et de financement des initiatives associatives de lutte contre les discrimination (Malmö contre les discriminations).

Engagement n°2 : une mesure de l’étendue des phénomènes discriminatoires et une évaluation des politiques municipales
La municipalité centralise et analyse chaque année les données récoltées par la police, l’agence nationale de lutte contre les discriminations (Ombudsman) et l’organisation « Malmö contre les discriminations ».
L’évaluation des politiques municipales est réalisée à partir :
– de questionnaires en ligne auprès d’un panel de 1500 habitant.es
– de bilans des projets et initiatives municipales par l’université de Malmö

Engagement n°3 : un meilleur soutien aux victimes d discrimination
La municipalité soutient financièrement les associations représentant des groupes exposés au racisme, aux discriminations et à la haine.

Engagement n°4 : une meilleure participation et information des citoyen.nes
La ville organise et soutient financièrement des évènements à l’attention des habitant.es : festival de cinéma anti-raciste, cycles de théâtre sur la Shoah…

Engagement n°5 : la ville promeut des pratiques d’égalité de traitement
La municipalité a mis en place une clause dans l’ensemble de ses appels d’offre qui interdit le financement d’entreprises n’ayant pas respecté la législation sur les discriminations.
Tout restaurant n’ayant pas respecté cette législation ne peut obtenir de licence pour servir de l’alcool.
Pour favoriser l’évolution des pratiques, la ville travaille en partenariat avec une association d’entreprises dans l’organisation de séminaires, de formation, de programmes de mentorat…

Engagement n°6 : la ville comme employeur et fournisseur de services dans le respect de l’égalité de traitement
La municipalité a formé son personnel, changé ses process de recrutement, soutenu les initiatives des agents (ex: création d’un réseau d’employés gays et lesbiennes).

Engagement n°7 : accès équitable au logement
L’obligation de lutter contre les discriminations est stipulé dans le règlement de l’agence municipale d’attribution des logements.

Engagement n°8 : la lutte contre le racisme et la discrimination par l’éducation
Le centre pédagogique municipal développe des outils pour les enseignant.es et les élèves. Les services municipaux développent leurs propres projets, en coopération avec les acteurs locaux de la jeunesse comme les clubs de sport par exemple.

Engagement n°9 : la promotion de la diversité dans la culture
Le service culturel de la Ville a développé une stratégie pour la diversité dans le secteur culturel (financement de cours de musique et d’arts pour les enfants, efforts dans le recrutement d’un panel d’enseignant.es issu.es de la diversité…)

Engagement n°10 : crimes de haine et gestion des conflits
Le maire de la ville a ouvert un forum avec des représentant.es de la municipalité, des communautés religieuses et des groupes victimes de racisme et de crimes haineux pour élaborer des actions de prévention des conflits et des crimes de haine.

Pour plus d’informations sur le plan d’actions (en anglais) : https://www.eccar.info/sites/default/files/document/malmo_-_rapport2011.pdf

L’agence Malmö contre les discriminations (accessible en anglais et en français) : malmomotdiskriminering.se

Plan d’actions de lutte contre les discriminations dans l’emploi (disponible en anglais) : malmo.se/Sa-arbetar-vi-med…/Antidiskriminering/Strategisk-utvecklingsplan.html